Quel montant de cotisations sociales belges en 2018 ?

Loading
loading..

Quel montant de cotisations sociales belges en 2018 ?

Après une première diminution du taux des cotisations de 22 % à 21,5 % en 2016, une nouvelle diminution à 21 % en 2017, le taux passe à 20,5% en 2018 pour l’indépendant qui  gagne un  revenu imposable inférieur à 58.514 €. Au-dessus de ce montant, le taux de 14,16 % est d’application.

Les cotisations sociales sont calculées sur base des revenus de l’année même. Durant l’année 2018, les revenus officiels de l’année en cours n’étant pas encore connus, vous devrez payer, dans un premier temps, une cotisation trimestrielle provisoire. Les cotisations sociales « réelles » seront régularisées sur base de vos revenus repris dans votre déclaration fiscale.

Si vous êtes un indépendant établi, c’est à dire que vous êtes au moins dans votre quatrième année complète en tant qu’indépendant, vos cotisations sociales provisoires seront calculées sur base de vos revenus imposables indexés de l’année N-3. Cette cotisation provisoire ne pourra pas être inférieure aux montants ci-dessous :

ACTIVITÉ PRINCIPALE

ACTIVITÉ COMPLÉMENTAIRE

Revenus annuels

       Cotisation trimestrielle

Revenus annuels

           Cotisation trimestrielle

0 € – 13.550 €

715,64 €

0 € – 1.499 €

79,17 €

13.550 € – 58.514 €

20,50%

1.499 € – 58.514 €

20,50%

58.514 € – 86.230 €

14,16%

58.514 € – 86.231 €

14,16%

> 86.230 €

0,00%

> 86.231 €

0,00%

           Cotisation maximum

4.101,39 €

           Cotisation maximum

4.101,39 €

 

Pour les starters, c’est à dire si vous vous trouvez dans les trois premières années complètes de votre activité indépendante, vous avez le choix entre :

  • payer la cotisation minimale sociale légale ou
  • communiquer une estimation de votre revenu imposable net en tant qu’indépendant sur lequel les cotisations provisoires seront calculées.

Suite à la réforme du calcul des cotisations sociales, vous avez la possibilité de modifier le montant des avances trimestrielles selon l’évolution de votre situation financière de l’année N.

Si, au cours de l’année, vous estimez que vos revenus sont supérieurs à ceux qui ont servi de base au calcul de la cotisation trimestrielle, vous pouvez adapter à la hausse les cotisations sur base de votre revenu estimé.

A l’inverse, vous jugez que vos revenus sont inférieurs à ceux qui ont servi de base au calcul des cotisations trimestrielles, il est possible de demander une réduction de ces cotisations trimestrielles.

Pour payer des cotisations réduites, vous devez introduire une demande motivée accompagnée d’éléments objectifs auprès de votre caisse d’assurances sociales afin de démontrer que les revenus de l’année sont inférieurs à l’un des planchers définis par la loi.

Si l’indépendant a obtenu une réduction de cotisations et qu’il s’avère, suite à la régularisation sur base des revenus réels, qu’il a payé trop peu, des majorations seront appliquées. Celles-ci s’élèveront à 3% par trimestre et 7% par an.

 

Layout mode
Predefined Skins
Custom Colors
Choose your skin color
Patterns Background
Images Background